S'enrichir en ligne


Poster un commentaire

T-Mister vous parle de GetMyAds (Vidéo Promo)

Un détournement d’une publicité pour un jeu bien connu, pour faire la promotion de GetMyAds.

Mon lien de parrainage: http://www.getmyads24.com/french/?r=626831

Le lien du groupe Facebook GetMyAds BIZNESS TEAM France: https://www.facebook.com/groups/331370987237090/?fref=ts

Publicités


Poster un commentaire

Investissement : (Edition 2016) Je m’intéresse aux start-up

Il est sorti. Le numéro annuel du magazine Challenges dédié aux 100 startup où investir. Ça doit bien faire 6 mois que je l’attends.

senrichir-en-ligne-challenges2016

Souvenez-vous, dans cet article, je vous expliquais comment je m’étais intéressé au numéro spécial de 2015 et que j’avais investi dans 10-Vins, la société qui propose de boire le vin au verre et à parfaite température.

Et sinon, depuis ?

10-vins organise régulièrement des événements, j’ai eu l’occasion de rencontrer l’équipe ; très sympathique au demeurant ; à Paris au mois de novembre, de déguster du vin et voir de plus près la célèbre D-vine.

senrichir-en-ligne-Dvine

Début 2016, 10-vins fait le déplacement au Consumer Electronics Show de Las Vegas et a été élue meilleure start-up.

(Dois-je espérer que ça augure du bon pour moi ?)

Et à part 10-Vins ?

Début décembre, j’investis dans une autre startup, Black Beauty Radar.

senrichir-en-ligne-BBR

Le premier annuaire dédié à la beauté et aux cosmétiques pour les peaux noires et métisses. En quelques mois, la jeune startup s’est évertuée à travailler sa visibilité :

3 sites (Français, Anglais, Portugais) et 3 pages facebook (F, A, P) avec en tout près de 24500 followers, 18,8000 sur Instagram et plusieurs interventions à la télé et la radio.

senrichir-en-ligne-BBR_bebe

Black Beauty radar propose aussi l’application Beauty Radar à télécharger sous Android qui propose de trouver le professionnel beauté de vos environs, une base étoffée de jour en jours où les professionnels qui le souhaitent peuvent aussi s’enregistrer gratuitement.

Et maintenant…

senrichir-en-ligne-et_maintenant

Ben pour tout te dire Gilbert, je n’en ai fichtrement aucune idée. Enfin si, mais vaguement.

Déjà, j’ai commencé à lire le pitch pour plusieurs sociétés entre midi et deux, ensuite, ce soir après avoir joué 3h de MMO, je me poserai devant une série à la con (ou de la musique) car paradoxalement je réfléchis mieux avec un bruit de fond, je serai dans ma bulle et je cocherai celle qui éveillent même un intérêt minime chez moi.

Plus le temps passera, plus j’affinerai mes choix pour au final n’en sélectionner que 10.

Enfin, je contacterai chacune des startup finalistes, et selon la promptitude et la clarté des réponses à mes questions, certaines seront gentiment poussées vers la sortie.

senrichir-en-ligne-OP

Hmm… j’avais dit « gentiment »…

Au final, je présenterai mes choix à des proches et à mes associés qui auront tout loisir d’investir dans un ou plusieurs sociétés avec ou sans moi.

L’année dernière, j’ai investi dans 2 sociétés, l’objectif de cette année est d’investir dans 3.


1 commentaire

Investissement : Et maintenant je m’intéresse aux start-up

Je vous le disais dans un article précédent, mon plan d’enrichissement s’organise autour de 3 axes. Alors marketing de réseau et bourseCheck !senrichir-en-ligne-tom-checklist

Mais quid de l’investissement ?

Ces dernières semaines, j’ai été occupé à finaliser un projet qui me tenait à cœur, l’investissement.senrichir-en-ligne-bttf

Tout commence quand un proche, me conseille de jeter un coup d’œil au magazine Challenges N°429 « 100 start-up où investir ». Je m’y penche et contacte alors la dizaine de société qui a attiré mon attention. Le contact se passe très bien avec l’une d’entre elles et plus je découvre le concept, plus je suis intéressé.

Premier investissement : Que demander ?

Alors déjà, je n’ai rien d’un investisseur donc je n’ai pas le réflexe de poser les bonnes questions dès le début mais plus le dialogue se poursuit plus les questions me viennent en tête. Je vous mets ici une liste non-exhaustive des questions qui m’ont semblé pertinentes :

  • Quels sont les risques concurrentiels ?
  • Quels sont les risques des personnes clés ?
  • Quels sont les risques liés au service/produit ?
  • Quels sont les risques de dépendance vis-à-vis d’un fournisseur ?
  • Quels sont les risques liés au marché ?
  • Quel est le montant minimum (ticket d’entrée) pour investir dans cette société) ?
  • Le ticket d’entrée représente quelle part du capital ? Avant et après levée d’investissement ?
  • Les investisseurs ont-ils un droit de regard ?
  • Quels sont les projets de la société à court, moyen et long terme ?
  • Quelle est la stratégie de sortie?
  • Y a-t-il possibilité de prendre rendez-vous pour en parler?

Finalement…

Après avoir obtenu les réponses à mes questions, je décide de sauter le pas. Je présente mon projet à mes trois associés de la première heure qui se révèlent eux aussi enthousiasmés. On réserve nos actions, on paye et c’est parti pour l’aventure.

senrichir-en-ligne-tom-sawyer

Heureusement pour tout le monde, la levée de fond est un succès et un mail nous prévient que notre investissement est finalisé. On a tous le sentiment d’avoir passé un cap dans l’investissement.

Et après ?

Ben ce premier investissement nous permettait de mettre le pied à l’étrier, rendez-vous dans 4-5 ans pour savoir si on a eu du nez. Mais surtout, ça nous prépare à notre prochain investissement qu’on prévoit dans les prochains mois. Avec un planning de 2 à 3 investissements par an dans des start-up, on aura fort à faire.

En attendant, je vous invite à découvrir le concept et à aimer la page de 10-Vins.